L’équilibre

Il faut choisir d’être en bonne santé, d’être normal. C’est la première étape. Il faut ensuite prendre en charge son propre destin. La maladie est réelle, physique et mentale, mais toute maladie est une forme de déséquilibre. Pour guérir, il faut rechercher l’équilibre. Les médicaments n’atteignent pas l’équilibre. Les médicaments diminuent la motivation à rechercher cet équilibre et obscurcissent le chemin menant à cet équilibre.

Le destin de quelqu’un peut être de succomber à une maladie physique ou mentale, souvent héréditaire, mais cette maladie est son propre défi. La médication tarde mais ne peut nier l’inéluctable. Accepter le défi, surmonter l’obstacle, avec courage, lucidité, résolution. La paix, soit dans la guérison, soit dans le repos final, est à l’autre bout. Peut-être qu’il y a un bon médicament. Il y a certainement un mauvais médicament. En santé, cependant, il n’ya ni bon ni mauvais. Il n’y a qu’un équilibre et un déséquilibre.

wp50