Le rachat

Ceux qui sont les plus endommagés ont subi le plus de dommages; leurs blessures, bien que guéries, restent marquées. Bien que souvent considérée comme dangereuse, leur seule menace est l’indépendance, l’autonomie et la possession de soi. Ils savent qu’ils peuvent survivre sans aide. Ils peuvent endurer, car ils ont vécu la négligence, l’abus, la trahison; parce qu’ils se rendent compte que la loyauté est la moindre des vertus; car ils sont certains que seuls, reniant les vaines prétentions de sympathie des autres, ils peuvent mieux survivre. Peut-être que lorsque leur dette karmique sera payée, le rachat accordé, ils pourront bénéficier de la compagnie de ceux qui s’en soucient véritablement. Cicatrices: Preuve à la fois de blessure et de guérison.