Le sucre

La brillance et la folie sont des voisins d’à côté,

regardant parfois dans les fenêtres des autres,

n’hésitant pas à s’emprunter mutuellement du sucre.

Les brillants savent qu’il n’y a pas de meilleur goût

que celle des lèvres et de la langue de la folie.