Entre les extrêmes

N’étant pas anxieux, je me déplace facilement entre les extrêmes. Poète et sorcier. Diva et démon. Des larmes et des rires. Il n’y a que médiocrité et obsession, et je déteste, abhorre et méprise la médiocrité. Honnêteté et réalité, dissimulation et invention, mystère et identité – mes choix sont toujours clairs et immédiats. Si quelqu’un peut le faire, je ne le ferai pas. Si quelqu’un peut le penser, je ne le penserai pas. Si tout le monde le veut, je le refuserai. Si tout le monde l’a, je ne le posséderai jamais. L’intérêt, la fascination, l’engouement, l’obsession, tout réside dans le mystère, pas dans l’identité. L’amour, le véritable amour, existe à ce moment, cet endroit où la vérité et la magie se heurtent.