À vos pieds

Quand vous vous rendez compte que si vous ne l’avez pas maintenant, vous n’en avez pas besoin maintenant… Que vous ne manquez de rien qui vous appartient par destin, par rétribution transcendantale… Lorsque vous acceptez l’impermanence, l’éphémère, la fugacité de tous , concédant qu’un vaste abandon est votre seule force… Alors le monde entier se présentera à vous, s’offrira à vos pieds… Il n’aura pas d’autre choix.