L’observateur

La précision est subjective.

La précision dépend de

l’interprétation. La précision

entre les individus diffère.

La perception détermine

la croyance. La croyance

détermine la réalité. La

réalité détermine la précision.

Si la lumière ou toute autre

condition environnementale

trompe, ou toute condition

psychologique, physiologique,

mentale ou sensuelle trompe,

cette tromperie peut être

inspirée simplement par

l’imagination, mais elle reste

exacte vis-à-vis de l’observateur.