Le complot

Face à des complots illusoires sans cesse, le jeu

de l’hallucination, de l’imagination, de la fantaisie,

dans ces intervalles entre les secondes, le sans fin

soupirs de temps séparant l’écoute et la réponse,

perceptions envoûtées par les authentifications

synesthésiques, croyance éternelle, verrouillée

de la confiscation, certains au-delà de la foi, de la

logique ou de la conjecture, à ne pas abandonner.