Les gardes

Il y a les gardes du passé –

refoulé, rétrograde, indifférent…

Et il y a l’avant-garde –

l’irrepressible, révolutionnaire,

implacable…