Les ténèbres

N’as-tu pas peur de mes

ténèbres? – tu demandes.

Comparé au mien,

ton obscurité n’est que

l’ombre, l’ambivalence,

l’appréhension. Mon

obscurité est l’absence

de lumière et de peur.

N’as-tu pas peur du mien?