Voler la nuit

Écrire un roman, c’est comme voler la nuit, privé de la perception de la profondeur; mais en tant que commandant de bord, avec la révélation des lumières ci-dessous, et attentif à vos instruments, vous pouvez atteindre votre destination, ou atteindre l’aube, selon la première éventualité.